Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Huawei investit 1,5 milliard de dollars pour attirer les développeurs de logiciels

Huawei  investit  1,5 milliard de dollars

Le groupe technologique chinois Huawei consacre 1,5 milliard de dollars au recrutement de développeurs de logiciels pour ses plates-formes informatiques et propose de partager la technologie 5G, alors qu'il cherche de nouveaux partenaires face aux sanctions américaines qui l'ont coupé à des fournisseurs tels que Google.

La recherche par Huawei de développeurs est urgente par le fait que sa nouvelle série de Smartphones, qui sera bientôt lancée, ne disposera pas d’un accès sous licence aux applications de Google. Dans le cadre de ses activités, Huawei a également proposé de vendre sa technologie 5G à des sociétés étrangères, une décision qui, selon le directeur général, Ken Hu, visait à "atténuer les problèmes de sécurité des personnes".

Le gouvernement américain considère Huawei comme un espion potentiel au nom du gouvernement chinois, une allégation réfutée par la société. Washington a placé Huawei sur une liste noire qui a en grande partie empêché les fournisseurs américains de vendre à la société, et a fait pression sur ses alliés pour qu'ils la suppriment de leurs réseaux mobiles 5G.

Dans des entretiens accordés au New York Times et The Economist, le fondateur de Huawei, Ren Zhengfei, a déclaré que la société avait proposé de concéder sous licence sa technologie 5G à des sociétés étrangères pouvant fabriquer du matériel de télécommunication 5G et l'installer sur des réseaux situés hors de Chine.

Une telle proposition "rendrait la chaîne logistique internationale de la 5G plus compétitive et profiterait certainement aux consommateurs", a déclaré M. Hu lors de la conférence annuelle de la société de télécommunications à Shanghai. Il a déclaré que Huawei avait remporté plus de 50 contrats 5G dans le monde et que, même si les nouveaux contrats ne se traduisaient pas par une augmentation des ventes cette année, il s'attendait à une hausse des revenus l'année prochaine, lorsque la 5G devrait être commercialisée en Chine.

Bien que coupé des fournisseurs américains qui fournissent à la société des puces essentielles pour ses smartphones et ses équipements de télécommunication, les ventes auto-déclarées de Huawei ont augmenté de 23% au premier semestre 2019.

Cependant, la pression sur la société pour résoudre le problème des sanctions américaines ne cesse de croître, car les nouveaux Smartphones, tels que la série Mate 30, n’auront pas accès aux applications sous licence de Google dans le cadre des restrictions actuelles de la liste des entités.

Google fait partie du grand nombre de fournisseurs américains qui attendent depuis des mois un résultat sur leurs demandes de dérogation à l'interdiction. En juillet, le président Donald Trump avait promis que les demandes seraient traitées rapidement, mais aucune n'a encore été acceptée.

Pour Huawei, le pire des scénarios pour ses clients internationaux déjà habitués à l’écosystème des applications Google serait de devoir abandonner les applications de Google, telles que le Play Store. Les analystes s’attendent à ce que la série Mate 30 soit livrée avec une version open source du système d’exploitation Android de Google, sans que les applications Google soient préinstallées.

Huawei prépare également son propre OS, appelée HarmonyOS, bien qu'il soit difficile de créer un nouvel écosystème et de convaincre les développeurs de créer des applications pour son nouveau système d'exploitation.

La société dépensera 1,5 milliard de dollars pour élargir son pool de 1,3 million de partenaires existants dans son programme de développement lancé en 2015.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

SB


Voir le profil de SB sur le portail Overblog

Commenter cet article